Autre Do It Yourself

8 décembre

La semaine dernière, nous fêtions le 8 décembre à Lyon, plus connu maintenant sous le nom de Fête des Lumières. Ce fut l’occasion de créer nos premiers lumignons avec la Mini, SES tous premiers lumignons !

image

C’était très important pour moi. Ca peut sembler bête mais petite j’adorais cette fête (bien loin de ce qu’elle est aujourd’hui). A l’époque nous fétions les lumières le 8 décembre et on pouvait se ballader en ville et contempler sur chaque rebord de fenêtre les lumignons qui illuminaient notre chère ville 🙂 C’était donc complètement ancré dans nos traditons et à l’école nous nous pliions donc chaque année au rituel de la décoration des lampions sur des pots de yaourts en verre. J’avais donc qu’une hâte : partager cela avec la Mini.

Sauf que j’ai oublié d’acheter des yaourts ! lol Du coup dans l’urgence j’ai trouvé quelques verrines à décorer avec des feuilles de Décopatch 😉

lumignions3Atelier création… La colle au pinceau c’est trop rigolo !

lumignions2

Les lumignons sont enfin prêts et n’attendent plus que d’être allumés et posés sur le rebord de nos fenêtres 🙂

lumignions lumignions1 lumignions48 décembre : trop contente la Mini de contempler ses petites lumières en rentrant de chez nounou 🙂

Et maintenant un peu d’histoire 😉

La Fête des Lumières constitue l’un des moments les plus magiques de la vie lyonnaise.

En 1643, la peste ravage le Sud de la France. Le prévôt des marchands et les échevins (à peu de choses près, le maire et les conseillers municipaux) implorent la protection de la Vierge Marie et promettent de lui rendre hommage tous les ans si la peste épargne la ville. Devinez ce qui se passa… Ainsi, tous les 8 septembre depuis 1643, à l’occasion de la Fête de la Nativité, le Voeu des échevins est commémoré par un cortège municipal jusqu’à Fourvière.

Plus de deux siècles plus tard, une statue de la Vierge Marie, commandée par le Cardinal de Bonald et sculptée par Joseph-Hugues Fabisch, doit être inaugurée le 8 septembre 1852. C’est celle qui surmonte encore la chapelle de nos jours. Mais une crue de la Saône retarde la livraison de la statue, et les festivités sont repoussées au 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception. Feux de Bengale, feux d’artifices, fanfare et procession doivent rendre le jour inoubliable. Les notables ont même proposé d’illuminer les façades comme il est coutume de faire lors des très grands événements.

Mais, comble de malchance, des pluies violentes conduisent à une nouvelle annulation des festivités. Lorsque l’orage se calme, les lyonnais déposent spontanément des bougies (lumignons) sur le rebord des fenêtres, descendent dans la rue et l’inauguration se déroule dans la plus grande improvisation.

Et voilà l’origine de la Fête des Lumières ; elle est ainsi le résultat de différents éléments 😉

Et pour terminer quelques photos de la fête des lumières 2014 :

9 x 13 cm Wallet (9)_Page_1 Wallet (9)_Page_2Je trouve ça superbe et regrette de ne pas avoir pu y aller cette année 🙁 Vivement l’année prochaine car je pense que la Mini adorera ça ! Toutes ces jolies lumières, la musique et cette effervescence 🙂 C’est magique !

2 thoughts on “8 décembre”

    1. 🙂 Une ancienne lyonnaise ?
      Ca fait quelques années que je n’y suis pas allé, trop de monde et je le regrette, mais j’espère bien pouvoir y emmener la Mini l’année prochaine dès la tombé de la nuit histoire d’éviter au plus la foule et de lui faire découvrir toutes ces superbes installations 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *