Couture Pour Elle

La Désinvolte

Aujourd’hui nous allons parler un peu couture (ça fait très longtemps…) et pour l’occasion quoi de mieux que le dernier patron de ma copine Nath, alias La Jolie Girafe ? 😉

Nathalie sort aujourd’hui La Désinvolte, une jolie blouse à basque et manches volantées, complètement dans l’air du temps, et avec un petit air bohème plein de charme.

Modèle : La Désinvolte de ODV Patron, La Jolie Girafe

Taille : S

Fournitures : Viscose Mini Labo Lili de Atelier Brunette (Ma petite mercerie)

Modifications : allongée de 3cm

La Désinvolte se porte avec une aisance positive qui permet d’assurer une vraie souplesse dans nos mouvements, toujours dans l’esprit de liberté et de confort des vêtements conçus par Nathalie, qu’ils soient à la fois élégant et classe et où l’on puisse se sentir suffisamment à l’aise pour être portés tous les jours.

Le modèle est plutôt simple et rapide à réaliser. La seule réelle difficulté selon moi réside dans le choix du tissu. Un coton sera plus facile et rapide à travailler qu’une viscose par exemple. De même, je crois que la partie la plus chronophage du modèle est la réalisation de toutes les fronces, alors pour celles qui aiment foncez !

Quant au reste, comme d’habitude Nathalie prend le temps d’expliquer chaque étape et de l’illustrer avec un schéma au cas où ; c’est clair et détaillé, du coup ce modèle pourra aisément être réalisé par une débutante.

Ca faisait déjà quelques temps que Nathalie bossait sur ce modèle et moi qui ne suis pas fan à la base des volants, basques ou autres fioritures quand j’ai vu sa version en viscose et le joli tombé et drapé de sa blouse, j’ai complètement changé d’avis ! « Heu dis Nath je ne me souviens pas si tu m’as proposé de tester ta blouse mais si jamais je suis volontaire ! » lol

J’avais déjà en tête le tissu que je voulais, restait à le trouver et avant de couper dans mon précieux de m’assurer avec une toile que tout irait pour le mieux. D’autant que je comptais tout d’abord coudre ma « toile » dans une double gaze… Quand j’en ai parlé à Nathalie elle était plutôt sceptique et en vraie pro, a testé par elle même avant que je ne me lance… Et bien sachez que si ça vous a traversé l’esprit vous pouvez oublier la double gaze pour ce modèle. Optez plutôt pour un coton léger, une flanelle, un chambray ou bien alors sur une viscose ou un crêpe, la double gaze se déforme trop par rapport aux nombreuses courbes du modèle.

Pour la petite histoire j’ai donc cousu une toile dans un coupon de plimetis que j’avais acheté en promo. Pour le test j’ai coupé une taille M, sauf qu’entre le début du test et aujourd’hui j’ai un peu maigri, et qu’en repassant ma toile j’ai eu le sentiment de nager dedans. Alors il est vrai que j’aime porter mes vêtements plus ajustés que Nathalaie mais entre ça et ma perte de poids, bref, j’ai coupé une taille S pour ma version finale et je suis ravie du résultat ! Au départ je pensais vous présenter les deux versions mais finalement non, je suis vraiment conquise par cette version et Nathalie devrait vous en présenter une en plumetis…

J’en reviens à mes petites modifications : en reprenant le tableau des mensurations, il s’avère que je suis pile entre les deux aussi, selon la façon de porter mes vêtements j’aurai pu choisir l’une ou l’autre taille. Et au final la seule réelle modification que j’ai apporté est que j’ai allongé ma blouse de 3cm au total car là encore, pour une raison très personnelle, j’aime porter des vêtements un peu plus long (le patron est donné pour une stature de 164cm et je mesure 165cm).

 

Pour cette version j’ai donc choisi la viscose Mini Labo Lili de Atelier Brunette (une misère sans nom pour trouver un site où elle ne soit pas en rupture soit dit en passant…). J’ai flashé sur ce tissu il y a déjà très longtemps mais n’avais encore jamais osé en acheter ne sachant à pas quel modèle la destiner, d’autant qu’à de nombreuses reprises on m’a mise en garde contre sa transparence. Mais finalement, pour une blouse je ne trouve pas ça trop gênant, du moins je en crois pas. Et ma Désinvolte me plait énormément ! Telle que je l’imaginais ! Dommage que je n’ai personne pour faire une photo en mouvement mais entre le modèle et le tissu ! Wahou ! Quel effet drapé, fluide et léger c’est incroyable !

Enfin, pour celles qui appréhenderaient de coudre de la viscose je vous recommande vivement l’utilisation de Fabulon, du moins d’un aérosol qui permet d’amidonner les vêtements ! Par contre l’inconvénient de ce type d’aérosol si vous êtes comme moi à vouloir vous simplifier au max la vie en y mettant une bonne dose c’est l’effet patinoire tout autour de votre planche à repasser ! Alors pour le coup j’ai voulu tester la méthode présentée sur le blog de Deer & Doe avec des feuilles de gélatine, c’est bien certes mais pas encore suffisant à mon gout, du coup j’ai repassé toutes les pièces sous le spray magique 😉

Merci Nath pour cette pépite !

 

 

 

4 thoughts on “La Désinvolte”

  1. Merci à toi pour ton travail minutieux pour ce test, comme toujours lnoeil de lynx et la critique constructive ! Parfait!;) et je ne parle pas de cette belle mise en valeur de mon travail…;)

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.