Étiquette : jersey

En Trop Top et Mini Perle pour la rentrée

Oui oui, on est bien en février et je vous parle bien de la rentrée dernière ! Il est temps de rattraper tout mon retard je vous le dis 😉

S’il y a bien une chose que je garderai de mes rentrées scolaire petite c’était le rituel qu’avait mon père : tous les ans j’avais le droit à une nouvelle tenue pour commencer l’année et j’adorai ça !!! C’est donc tout naturellement que pour sa première rentrée la toupie a eu droit à sa belle tenue.

DSC_0731

Un Trop Top et une Mini Perle, l’occasion pour moi de tester ces deux patrons que je n’avais pas encore eu l’occasion de coudre malgré mon coup de cœur pour ces deux modèles !

DSC_0718 DSC_0729 IMG_0983

Patron : Trop Top, de Ivanne Soufflet réalisé en 4 ans

Fournitures : Jersey Milano blanc cassé et Coton imprimé Le Fil d’Anse (Anse – 69)

Modification : ajout d’un ruban dans le dos car le haut était un peu grand malgré la prise de mesure.

Ce patron est juste incroyable ! A lui seul, avec toutes ses possibilités vous pouvez réaliser plus d’une dizaine de modèles différents ! Trois types d’encolures, avec manches courtes à revers ou non, manches longues, dos boutonné, fermé, bref vous n’avez plus qu’à choisir vos options !

Pour le mien je suis partie sur la version B, c’est-à-dire à encolure sur parementure, avec manches courtes à revers et dos fermé. Le modèle se réalise en un rien de temps, dommage qu’il taille si grand par contre. Je pense qu’il lui ira beaucoup mieux cette année car du coup j’ai dû ajouter un ruban dans le dos pour tirer un peu l’encolure et éviter que la toupie montre son nombril en se baissant…

Et pour la jupette j’ai choisi la Mini-Perle plissée et avec poches (là aussi le patron offre plusieurs possibilités) et ourlet rapporté.

DSC_0730 DSC_0723 IMG_0985Patron : Jupe Mini-Perle, de Ivanne Soufflet réalisée en 4 ans

Fournitures : Coton imprimé Le Fil d’Anse (Anse – 69)

Modification : aucune.

Je regrette de ne pas avoir acheté plus de ce joli tissu car autant le Trop Top sera surement remis cet été, autant la Mini-Perle risque d’être bien courte, dommage.

DSC_0752 DSC_0751 DSC_0750 DSC_0748 DSC_0742

En forme et sur-excitée la toupie pour son premier jour d’école c’était top !

Aime comme Melting-Pot

Ou plutôt devrais-je dire, le petit haut de la honte ! Oui ! J’avoue ! J’ai honteusement copié la version de Marie… cousue d’ailleurs pour porter fièrement la « Margaux’touch »… Oui, en fait Margaux a été la première à le présenter avec une version matelassée et il semble que nous ayons été nombreuses à succomber 😉

Voici donc ma version avec un matelassé bleu.

DSC_0829 (suite…)

Pochette à dessin pour le défi de la rentrée

Toute petite j’adorais le mois de septembre ! Il était synonyme à la fois de rentrée des classes, mais également de nouvelles fournitures, nouvelle tenue et éventuellement nouvelles chaussures et nouvelle coupe de cheveux 😉 Un vrai truc de filles quoi ! Bref que de bons souvenirs pour moi la rentrée.

Maintenant, après des années à préparer la rentrée avec mon père, c’est désormais à mon tour avec la Mini et je ne vous cache pas mon enthousiasme ! « Chouette la Mini a pris quelques centimètres durant l’été il va falloir revoir quelque peu sa garde robe » 😉

En parallèle de ça la Mini a été bien déçue de ne pas rentrer à l’école cette année (heureusement sa déception n’aura duré qu’une semaine !), et oui, trop petite, à peine deux ans et demi révolus au 31 août. Du coup j’ai quand même eu envie de marquer le coup et d’entamer le cycle qui va durer pendant des années de préparer sa rentrée 🙂 Et ça tombait plutôt bien dans la mesure où Johanna proposait aux Copines d’Aiguille le défi de la rentrée !

Pour cette première « rentrée », dans la mesure où la Mini a déjà un sac à dos pour ranger ses petites affaires pour aller chez nounou (vu ici) et que j’avais depuis longtemps dans l’idée de lui faire le fameux « sac d’artiste » (tuto d’Anne Walterthum mais le lien où j’avais trouvé le pdf n’existe plus, désolée), je me suis lancée ! Une jolie pochette à dessin pour ma Mini accro à ses crayons et qui ne cesse de me courir après pour me demander de nouvelles feuilles 😉

pochette artiste1

Première étape : le choix des tissus.

Grand dilemme ! Rien trouvé chez Mondial Tissu qui me plaisait pour ce projet et impossible de me décider sur différentes associations de mes tissus préférés de Michael Miller. Du coup hop, hop, hop : petit tour à ma mercerie adorée au cœur de Lyon : Le Liseron (Lyon 2ème). Et là je n’ai pas eu à réfléchir bien longtemps ! Un gros coup de cœur pour ce superbe jersey gris souris et ces cotonnades 🙂 Bon du jersey… oui je suis maso mais j’aimais tellement l’idée d’associer le molleton à ce tissu doux et agréable au toucher, idéal pour un enfant je trouve. Et puis petit challenge, n’ayons pas peur 😉

pochette artiste8

Deuxième étape : l’agencement de la pochette.

Là aussi il m’aura fallut du temps pour me décider ! Je rêvais d’une personnalisation avec la trace de deux petites mains trempées dans la peinture et du prénom de la Mini écrit de manière manuscrite et avec un pinceau au bout comme outil qui avait servi à l’écrire. Bon sauf que pour tout ça il m’aurait fallut une Portrait ou Caméo et que je ne n’en ai pas (du moins pas encore hihihi). Du coup, dans la mesure où j’adore les appliqués, j’ai voulu me rabattre sur cette solution. Sauf que pour le coup trop d’appliqués sur une si « petite » surface j’avais un peu peur que finalement ce ne soit pas très esthétique : trop d’appliqué tue l’appliqué en quelque sorte… J’ai donc opté pour la broderie pour le prénom de la Mini et comme l’idée de la peinture ne tenait plus, de représenter un crayon à la place du pinceau.

pochette artiste9

Et broder sur du jersey n’est pas ce qu’il y a de plus simple. Du coup j’ai ressorti mon tambour de broderie mais j’ai aussi trouvé la solution pour pallier au problème lié à l’élasticité du jersey : j’ai thermocollé un stabilisateur de broderie à l’arrière (bon sauf que cette super idée ne m’est venue qu’une fois la broderie terminée ! ben oui sinon ça n’aurait pas été drôle 😉 )

Et enfin la troisième étape : celle de l’assemblage.

Le tuto étant très bien fait, l’assemblage ne présentait pas de difficultés particulières. J’en ai d’ailleurs profité pour ajouter deux petites choses : du biais, je trouve qu’il donne une jolie finition et un raccord plus esthétique, ainsi qu’une petite attache à pression pour garder fermée la pochette.

pochette artiste7 pochette artiste3

Ah si, seul bémol, je ne sais pas pourquoi, en l’espace de deux petites minutes, j’ai cassé deux aiguilles à jersey ! Grrrr ! Le truc qui n’arrive jamais se produit deux fois en pas deux minutes ! Mais non j’ai pas la poisse ! lol

pochette artiste10

En tout cas quel bonheur au moment de tout retourner et de voir que tout est parfaitement à sa place, que les coutures sont propres et qu’il n’y a rien à reprendre, juste quelques points invisibles pour terminer en douceur 🙂

Et voici la pochette à dessin terminée 🙂

pochette artiste2 pochette artisteLes crayons et le bloc de feuilles ont trouvé leur place.

pochette artiste5

pochette artiste4 pochette artiste6Et le crayon qui trace le prénom de la Mini 🙂

Et maintenant rendez-vous chez les Copines pour découvrir leurs réalisations pour le défi de la rentrée.

 

J’ai dompté le jersey !

Ca fait bien longtemps que le Today Woman de Vanessa Pouzet me faisait de l’oeil mais rien que d’imaginer devoir batailler avec le fameux « jersey », je trouvais toujours une bonne excuse pour le remettre à plus tard… Il faut dire que lorsque l’on navigue sur les différents blogs c’est loin d’être encourageant… Et encore moins sans surjeteuse… J’y vais… J’y vais pas… Pas évident !

Et puis j’en ai eu marre et grâce aux super conseils de la reine du jersey, alias Troizetoiles, je me suis jetée à l’eau ! Bien laisser glisser, guider au maximum le tissu, investir dans des aiguilles à jersey (ma MAC était fournie avec une aiguille double mais lorsque j’ai voulu essayé, ça a été le drame ! Méga bourrage de tissu et fils, bref j’ai laissé tombé…) et surtout être patiente et ne pas régler la vitesse trop vite.DSC_1559Bon, ok, toutes les coutures ne sont pas à 100% droites, mais une fois porté ça ne se voit pas côté extérieur 😉

DSC_1560 DSC_1561 DSC_1562Jersey noir, biais rose et fermeture éclair Mondial Tissu et Biais Liberty Poppy’s Patchwork

Et voilà ! Ca a filé tout seul même si pour une couture de côté j’ai utilisé un point droit au lieu d’un point élastique… Coup de bol, j’ai pas l’impression que ça ait eu une incidence dans ce cas précis 😉

DSC_1554 DSC_1552

Pour une première je suis assez satisfaite d’autant que je le rêvais déjà depuis bien longtemps et qu’il me tardait de pouvoir utiliser le superbe biais de Liberty que m’avait offert Johanna 🙂 (encore merci ! je pense que je vais de nouveau succomber d’ailleurs 😉 )

La seule chose que je lui reproche c’est l’ourlet ! Je n’avais pas prévu que je manquerais de biais pour faire mon ourlet (oui car pour moi c’est beaucoup plus simple comme méthode pour faire un ourlet), du coup j’ai filé chez Mondial Tissu, sauf que leurs biais unis sont raides comme des manches à balai 🙁 Et une fois lancée, après plusieurs mois d’attente, je ne pouvais me résigner à attendre encore une semaine que je trouve un autre biais rose fluo ailleurs et que je puisse terminer mon haut. J’ai croisé les doigts qu’avec les différents lavages et passages au sèche linge ce côté raide s’estompe un peu mais sans résultat 🙁 Vive l’effet parachute ! En même temps c’est bien fait pour moi, si j’apprenais à être plus patiente… Mais c’est pas grave, je l’aime quand même et je compte bien recidiver avec ce modèle puisque maintenant : tadam !!!!!!

1516066_323375471171811_1265594189_n2

Je vais pouvoir user et abuser les ourlets roulottés sur le Jersey ! Je suis trop trop trop contente ! Merci chéri de m’avoir permis cette folie 🙂

Et je crois que de toute manière même sans surjeteuse j’aurai recommencé en fait ! 😉 J’aime trop ce petit haut : à la fois simple et efficace mais aussi déclinable et personnalisable à souhait !!! Un vrai bonheur ce patron 😉