Étiquette : pull

Snowdancer

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du dernier modèle de Nadia Crétin-Léchenne, et plus particulièrement de ce pull pour lequel j’ai eu un réel coup de cœur lorsque Nadia l’a présenté en cours de réalisation sur Instagram en fin d’année dernière. Je l’ai vu et j’ai craqué instantanément ! Et je l’ai aussi immédiatement imaginé en rose poudré et gris clair, et plus particulièrement en coloris Pas chassé et Sardine Frétillante de La Féé Fil ! Ca a été une évidence à l’instant même ! Il me le fallait, et il me le fallait dans ces coloris ! Aussi, immédiatement j’ai contacté Nadia pour faire partie des testeuses et demandé à Cécile s’il était possible de lui commander la laine nécessaire à la réalisation du pull ! Les deux avaient accepté et j’étais aux anges !!!!

Modèle : Snowdancer de Nadia Crétin-Léchenne, NCL Knits

Taille : L

Fournitures : 800 m de fil fingering 100% Mérinos SW coloris Pas Chassé (2 écheveaux entiers) et 424 m de fil  fingering 100% Mérinos SW coloris Sardine Frétillante (1 écheveau de 100 g + 1 de 20g suffisent) de La Fée Fil, tricoté avec des aiguilles n°3 comme préconisé dans le modèle

Modifications : manches rallongées de 1,5 cm

Ce pull se tricote en top down (ma construction préférée), en laine fingering, avec un peu d’aisance positive, et se distingue par ses petites vagues et son motif si particulier aux manches. Je l’ai tricoté en taille L mais avec un échantillon un chouille plus petit, comme pour mes autres tricots de Nadia puisque je suis entre deux tailles, entre M et L. J’ai uniquement rallongé les manches de 1,5 cm car il semble que j’ai de longs bras, sinon aucune modification, s’agissant d’un test je suis à la lettre le modèle.

Hormis les quelques points de jacquard, le modèle ne présente pas de difficulté particulière et chaque technique utilisée est expliquée au début du modèle (encore une des choses que j’aime particulièrement avec les modèles de Nadia).

Le motif des manches se dessine grâce à un habile jeu de mailles glissées quant au dessin des petites vagues, celui-ci se révèle grâce à quelques rangs de jacquard et une fois encore, je n’avais jamais eu l’occasion de m’y essayer et maintenant j’espère bien recommencer 😉

La laine de La Fée Fil est une pure merveille à tricoter. Les couleurs sont si douces, si délicates, je suis ravie ! J’avais une réelle appréhension à les porter tout en ayant une furieuse envie de changement ! Oui vous allez en entendre parler du « changement » en 2017 je vous ai prévenu déjà 😉 Une nouvelle vie, un nouveau départ passent souvent par des envies de changements plus ou moins radicaux et chez moi ça se traduit déjà par l’envie de porter des couleurs plus claires. En enfilant mon pull la première fois j’ai été plutôt dubitative mais une fois que j’ai vu les photos j’ai été convaincue ! Il faut que je me lance, des couleurs plus claires et plus chaudes !

Une autre chose très appréciable de ce modèle est la qualité du col je trouve. Le pull débute avec un montage provisoire de mailles que l’on récupère à la fin afin de tricoter l’encolure, du coup il n’y a que peu de mailles à relever et j’aime beaucoup cette « continuité » que l’on a plus de mal à retrouver lorsque l’on doit relever des mailles tout le long de l’encolure. C’est une des choses que j’apprécie particulièrement dans les modèles de Nadia, ils sont toujours très soignés et bien pensé.

J’espère que ce modèle vous plait et si l’envie vous prend de le tricoter également que vous prendrez autant de plaisir à le tricoter que moi 😉 J’ai vraiment été ravie de pouvoir le tester et de vous le présenter aujourd’hui ! Encore merci Nadia pour ta confiance et ce si joli modèle !

Pull Kina

En commençant à tricoter j’ai très vite eu envie de tricoter des pulls en laine bien chaud pour la toupie. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve qu’on a beaucoup de mal à trouver des pulls bien chauds en hiver… Et franchement j’aimerai bien comprendre pourquoi ?! Enfin bref, j’ai réussi à trouver plusieurs jolis modèles de pulls à tricoter mais malheureusement, la toupie, bien que plutôt grande est très mince et a une « grosse » tête… Pas facile donc de trouver un modèle à tricoter en 4 ans où sa tête puisse passer sans que je sois obligée d’y aller à coup de pied de biche sous les hurlements de la toupie pour lui enfoncer la tête dans l’encolure ! Aussi, le jour où j’ai découvert que le gilet Kina existait également en version pull j’ai été ravie !

Le pullover Kina est un pull top-down à encolure froncée tricoté sans coutures.

IMG_0981

Modèle : Pull Kina de Kids Tricots

Taille : 4 ans

Fournitures : 5 pelotes de Merino Extra Fine de Drops coloris 20 (bleu foncé), Kalidou

Modifications : aucune

L’encolure permet aisément de passer la tête de la toupie ce qui est un très bon point, seul point noir mais qui ne provient pas du modèle mais de la laine, comme je l’ai déjà expliqué ici ou , la mérino de Drops bouge beaucoup au lavage et se détend vraiment beaucoup 🙁 Du coup le pull semble vraiment trop grand et surtout trop lourd, mais également, la laine a très vite commencé à « boulocher »… A refaire donc mais avec une autre laine 😉 D’autant que la tête de la toupie passe nickel !!! Youhou !!! Pas besoin d’opérer comme avec mon petit pull rouge 😉

DSC_0510

DSC_0523

DSC_0526

De même, en voyant ces photos, j’en viens à me demander d’ailleurs si ce modèle, une fois rallongé, ne constituerait pas une jolie petite robe ?! Hum hum… à garder à l’esprit, vous en pensez quoi ?

Pull Esprit Folk

Lorsque j’ai recommencé à tricoter, je me suis tournée vers ce que je connaissais, les modèles et laines Phildar. Puis, avec l’expérience et surtout une sainte horreur des coutures j’ai commencé à m’intéresser aux tricots qui se tricotent avec des aiguilles circulaires et aux modèles proposés sur Ravelry. Une vraie mine d’or avec des modèles à des prix !!!! Pas besoin d’acheter un catalogue complet pour un modèle unique et je dois dire que j’ai vite été conquise. Bref, tout ça pour vous dire que l’un des premiers modèles sur lequel j’ai flashé pour ma toupie était le pull Esprit Folk des Tricots de Cécile.

Je rêvais de ce pull dans un esprit un peu bohème, blanc cassé avec un pantalon a fleur (un Charles Pants de Compagnie-M avec un jean fleuri Ma Petite Mercerie qui un jour finira par passer sous mon pied de biche puisqu’il est déjà coupé depuis longtemps… Bref, je m’égare…) Alors je me suis lancée 😉

DSC_0803 DSC_0808 DSC_0811

Modèle : Esprit Folk – Le pull, Les Tricots de Cécile

Taille : 4 ans

Fournitures : 4 pelotes de Baby Mérino coloris 01 (blanc), Kalidou

Modifications : aucune mais la prochaine fois j’utiliserai un montage provisoire pour les dents de chats

Malheureusement pour moi, ce pull nécessite quand même quelques coutures (quand on goûte aux aiguilles circulaires on n’en veut plus aucune lol) mais celà s’explique par son motif en dents de chat sur le bas du pull (difficile de faire autrement du coup 😉 ). Et pour réaliser ces dents il faut d’ailleurs replier l’ourlet et le coudre à la main. Je ne m’en suis pas rendue tout de suite compte sinon j’aurai adopté la même technique que pour mon Semi de Printemps où Lili Comme Tout avait prévu un montage provisoire de mailles et un tricot à 3 aiguilles pour fermer le-dit ourlet, beaucoup plus simple et esthétique à mon goût (encore une fois ce n’est que mon avis car je suis une vraie feignasse en matière de couture de tricot hein 😉 ceci n’est absolument pas une critique du modèle, seulement de ma fainéantise lol). Néanmoins, malgré ce petit « inconvénient » j’aime beaucoup ce modèle tout plein de charme avec ses petites dents de chat et ses lisières en point de riz et ajourées et ne regrette pas d’avoir craqué dessus 😉

DSC_0723

????????????????????????????????????

DSC_0719 DSC_0732

Et là attention, la séance photo dégénère et j’adore !!!!!!

DSC_0720 DSC_0722

DSC_0735 DSC_0739

J’ai tricoté ce pull l’année l’été dernier et il était déjà un peu grand, la faute à ma laine qui s’étire beaucoup je trouve après lavage. Mais cette année il est parfait 🙂

 

Une Piccadilly en mode écossaise

Lorsque j’ai commencé à tricoter mon petit pull rouge, j’avais dans l’idée de coudre un petit short en jean pour aller avec. Mais c’était sans compter sur mon petit tour au Liseron 😉 Quand j’ai vu ce tartan, j’ai immédiatement craqué !!! Il s’est tout naturellement imposé pour aller avec mon tricot, de même que le modèle ! Ni une ni deux, à peine de retour de ma petite virée lyonnaise, j’ai immédiatement commandé le patron de la jupe Piccadilly de Papillon et Mandarine.

jupe tartan1

Me voici donc lancée ! Patron décalqué rapidement, un coup de ciseaux et surtout de surjeteuse ! C’est vrai que c’est quand même super agréable et rapide 🙂

jupe tartan

Quelques petits plis et surtout, premier challenge de ce type à relever : faire de jolis raccords ! C’est étonnant comme certaines choses ne nous viennent pas à l’esprit immédiatement… J’aurai pu y penser en achetant mon tissu, mais non, c’est une fois derrière ma table en train de tracer les contours de mon patron que j’ai réalisé que j’avais peut être été un peu optimiste et surtout ambitieuse de croire qu’il ne me faudra pas plus de deux heures pour réaliser cette jupette 😉 … Heureusement, ça s’est relativement bien passé. Ca m’a pris un peu plus de temps que d’habitude pour former les différents plis de la jupe mais les raccords tombent très bien. Le seul hic aura été au moment d’assembler les deux demi-devants et l’arrière de la jupe… J’ai beau avoir tenté d’y faire attention lors de la coupe, il y a eu un léger décalage d’un centimètre entre l’arrière et les deux autres parties de la jupe pour tomber proprement. Heureusement, j’avais chois une taille 3 ans pour ce modèle, du coup j’ai pu couper le surplus de tissu de mes deux demi-devants sans soucis et sans peur que ma jupe ne devienne trop courte 🙂 J’avoue que j’ai eu un peu peur à ce moment là… Mais tout est bien tombé 🙂

jupe tartan2

Ensuite pose d’un petit biais en satin noir sur la parmenture et pour l’ourlet et c’était presque terminé. Contrairement au modèle original, j’ai choisi de faire la jupe sans son magnifique noeud. Ce noeud est ce qui m’a fait craqué sur ce modèle la première fois que je l’ai vu mais comme ma jupe devait aller avec mon petit pull rouge lui-même déjà pourvu d’un noeud j’avais peur que ça fasse beaucoup trop ! Genre oeuf de Pâques !

jupe tartan4

Aussi, pour fermer la jupe, j’ai opté pour une patte kilt en cuir noir et je ne regrette pas. J’aurai l’occasion de refaire cette jupe avec son noeud, et je trouve cette petite patte très jolie avec ce tissu et plus appropriée.

jupe tartan3

La jupe est un tout petit peu grande mais au moins elle durera toute la saison 🙂

Edit du 17 octobre 2014 : mon petit pull rouge est sauvé 🙂 Pour en savoir plus c’est par ici.

Par contre pour une photo de la tenue complète portée il va falloir être un peu patients car je n’ai pas réussi à avoir mieux que les photos ci-dessous et en plus avec mon portable… Faut croire que la Mini en a marre d’être paparazzée 😉

jupe tartan7

L’histoire du petit pull rouge qui ne sera jamais porté…

… ou celle d’une nouvelle déception au tricot…

Il y a quelques semaines je me lançais dans un nouveau projet de tricot pour la Mini en vue de préparer sa garde robe d’hiver. En plus de ça, j’ai décidé il y a quelques temps que pour chaque tricot / couture, je m’arrangerai pour préparer la tenue complète… Ca peut sembler prétentieux mais c’est surtout que j’en ai marre à chaque fois que je termine un tricot par exemple, de me rendre compte que je n’ai rien à mettre à la Mini avec et que je dois toujours acheter un pantalon, ou bien une jupe ou un sous-pull ou quoi que ce soit d’autre car que je n’ai jamais rien pour aller avec… S’il vous plait les filles, rassurez-moi : je ne suis pas la seule dans ce cas là, si ?!

Bref, me voici lancée dans mon petit pull rouge et noir issu du livre Basiques pour Enfants Marie-Claire / Phildar :

pull rouge7Et pour l’accompagner j’ai flashé sur ce sublime tartan à ma mercerie fétiche : Le Liseron (Lyon 2ème)

pull rouge2Hop hop hop, comme toujours tricoté très rapidement mais après il me faut toujours autant de temps pour l’assembler que pour le tricoter : un comble !

Deux modifs quant au modèle du livre :

1. Je l’ai tricoté en bicolore :

pull rouge8Laine Lambswool 51 coloris Vésuve et Noir de Phildar

2. J’ai opté pour un nœud unique (contrairement aux deux du modèles), mais en plus réalisé avec un tricotin plutôt que tricoté en côtes 1/1

pull rouge3Oui car en plus les côtes 1/1 avec des aiguilles n°2,5… Ben c’est la barbe ! lol J’ai déjà dû réaliser plusieurs centimètres de ces côtes pour le reste du tricot, aussi j’avoue que ça m’arrangeais un peu de pouvoir les éviter. De plus je trouve ce nœud plus esthétique que s’il avait été réalisé avec une longue bande de côtes.

pull rouge6Quand je vous parlais de côtes 1/1… 😉

Ce pull, bien que pas du tout compliqué à tricoter, ne m’aura pas beaucoup amusé et en plus, comme souvent avec les modèles Phildar, il a fallut coudre la bande d’encolure maille par maille au point arrière… Et là je ne vous cache pas qu’après les micro-côtes, ça a fini de m’achever ! Mais pas grave ! Je me motive en me disant que ce pull ira à merveille avec mon sublime tartan et que la Mini sera trop mimi avec 🙂

pull rouge4

Et voilà ! Mon petit pull est enfin terminé et je suis bien contente ! Il m’aura bien fait suer mais le résultat en valait la peine 🙂 Allé, un tour en machine, un coup de repassage et le moment de la séance photo va pouvoir débuter ! Tout se passe à merveille jusqu’au moment de passer le pull à la Mini… Sa tête ne passe pas… J’essaie à plusieurs reprises (mère indigne et acharnée) mais impossible de le faire passer 🙁 Depuis sa naissance la Mini a une « grosse tête » mais jusqu’à présent ça ne gênait que pour les bonnets… Je ne vous cache pas ma déception, d’autant que c’est la seconde fois que ça m’arrive…

Il y a quelques mois j’avais tricoté un autre pull issu d’un catalogue Phildar et n’aimant pas la technique de la bande d’encolure à coudre maille par maille au point arrière, j’avais opté comme souvent pour la technique du relevage de maille avec un crochet. Et là aussi l’encolure était trop petite et ne laissait pas passer la tête. J’ai cru que c’était parce que j’avais dû trop serrer les mailles ou que je n’avais pas rabattu mes mailles assez souplement… Je ne trouvais pas trop d’explication jusqu’à aujourd’hui… Jusqu’à l’illumination de ce matin… Et oui car avant, comme il s’agissait de layette il y avait souvent des pressions sur les modèles que je tricotais, mais plus maintenant 🙁

En plus de ça j’ai tricoté ce pull en taille 4 ans et non en 2 ans car dans ce livre les modèles sont assez courts et ma Mini bien que fine est plutôt grande. Du coup j’ai vérifié les mensurations de la Mini (tour de tête = 49cm) et le modèle du livre en 4 ans donne un tour de tête de 50cm… Mais sa tête ne passe pas et je ne sais pas quoi faire…

Aussi je lance une bouteille à la mer : au secours les tricoteuses, j’ai besoin de vous !!! Dans la mesure où ce problème risque de se représenter, auriez-vous des idées ou astuces pour faire en sorte d’adapter la taille de l’encolure sans modifier la taille du modèle ou n’importe quoi d’autre qui pourrait m’aider ??? Je suis perdue et étant loin d’être une experte du tricot j’ai peur de ne plus oser tricoter pour la Mini 🙁 Merci pour votre aide !

Edit du 17 octobre 2014 : mon petit pull rouge est sauvé 🙂

jupe tartan5

Après ma déception en tentant d’enfiler son pull à la Mini, il a fallut que je me rende à l’évidence ! Je n’avais que deux options : soit je le jetai au feu (tant qu’à faire d’être déçue, autant dramatiser jusqu’au bout), soit je tentai le tout pour le tout ! Un peu à la manière de l’agence tous risques « la dernière chance au dernier moment » (et bim ! mange tes 30 ans ma fille !), j’ai pris mes ciseaux et attaqué mon pull !

jupe tartan6

Un coup de thermocollant et de point zig-zag sur l’envers pour éviter que les mailles ne se détricotent, un coup de ciseaux, un peu de biais pour cacher le carnage et enfin un patte de boutonnage avec deux pressions kam ; et hop, mon pull est sauvé. Depuis le pull a été essayé, lavé et porté sans problème, tout a tenu 🙂